Informations sur le déploiement des OPK

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) porte à la connaissance des opérateurs de kits recrutés dans le cadre de la révision des listes électorales biométriques, ce qui suit :
1. Chaque opérateur de kit est affecté dans un emplacement suivant les zones et sous-zones prédéterminées par la CENI ;
2. La CENI fixe seule la durée de l’enrôlement dans une zone ou une sous zone ;
3. Le même opérateur de kit affecté dans une sous-zone peut être maintenu sur les autres sous-zones de sa zone d’affectation, en fonction de son rendement et de son sérieux au travail ;
4. La CENI prévient chaque opérateur de kit de sa décision de l’affecter au moment jugé opportun et prend toutes les dispositions pour assurer son convoyage. Si aux date, heure et lieu indiqués pour son convoyage l’opérateur de kit n’est pas au rendez-vous, il est tenu de rejoindre, dans le délai, son emplacement par ses propres moyens. L’opérateur de kit absent de son poste est diligemment remplacé et ne peut réclamer un quelconque droit à la CENI.
5. Avant de rejoindre son emplacement d’affectation, chaque opérateur de kit signe un engament qui tient lieu de contrat, indiquant ses droits et ses obligations. C’est seulement après signature de ce document que la CENI s’oblige à l’endroit de l’opérateur de kit.
La CENI sait compter sur la compréhension de tous.